• Les polices « dys » n’aident pas les dyslexiques : affirmation ou interrogation ? (suite)

    Complément à l'article paru sur ce blog le 20 février 2020. (iCi)

    Les polices « dys » n’aident pas les dyslexiques : affirmation ou interrogation ? (suite)

    Sous la direction de Laurent Sparrow, enseignant-chercheur au Laboratoire SCALab (Unité de Recherche Sciences Cognitives et Sciences Affectives) de l'Université de Lille, une étude a été menée avec la collaboration d'orthophonistes libérales et l'Institut d'Orthophonie de Lille afin de mesurer par l'oculométrie le comportement oculo moteur  (durée des fixations / amplitude des saccades) auprès de jeunes dyslexiques en comparant la police Arial et la police Dyslexie en mode lecture à voix haute et lecture silencieuse, suivie d'un test de compréhension. 

    Article publié en 2016 dans la revue ANAE : «Une police de caractères adaptée permet-elle une amélioration de la lecture chez les enfants dyslexiques ?»
    Télécharger « Sparrow_et_al_2016_ANAE.pdf »

    Les polices « dys » n’aident pas les dyslexiques : affirmation ou interrogation ? (suite)

    L'auteur nous déclare : (extrait)
    « Dans le deuxième test, la lecture est silencieuse et j'utilise l'oculométrie pour mesurer la vitesse de lecture : dans cette situation, la vitesse de lecture s’accélère pour le texte écrit en police DYS (la lecture est beaucoup plus fluide) et surtout, la compréhension s'améliore aussi (c'est crucial pour moi d'étudier la compréhension ! On ne lit pas pour lire, mais pour comprendre !). Donc ça prouve bien qu'on obtient pas la même chose en lecture à voix haute et en lecture silencieuse !»


  • Commentaires

    2
    MYRIAM
    Vendredi 9 Juillet à 10:43

    Bonjour, merci pour ce partage. L'étude est très intéressante, mais une question me taraude. Pourquoi un échantillon si petit de 12 enfants (voir pour un résultat 10). Peut-on considérer cette étude de fiable sur un échantillon de cette taille ? 

      • Vendredi 9 Juillet à 17:59

        Je suis de votre avis, ce qui n'enlève rien à la pertinence de certaines analyses. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :