• Lexilight : la lampe qui atténue l'effet miroir que perçoivent certaines personnes dyslexiques

    Résultat de recherche d'images pour "ces las vegas 2020"

     

    La société française Lexilife qui fabrique Lexillight la lampe à lumière pulsée apportant un confort de lecture à certaines personnes dyslexiques était présente au salon CES de Las Vegas, pour présenter la seconde version de sa lampe, se faire connaitre, trouver des distributeurs français et européens et tenter d'obtenir une levée de fonds pour les développements futurs, et financer une fabrication à plus grande échelle avec pour objectif un abaissement de son prix (actuellement 549 € en précommande sur son site). 
    Reportage BFM Business.

    Résultat de recherche d'images pour "lexilight" Résultat de recherche d'images pour "lexilight"

    S'appuyant sur recherches des physiciens français Albert Le Floch et Guy Ropars (certaines personnes dyslexiques auraient deux yeux dominants qui envoient simultanément deux informations différentes au cerveau à l'origine des images miroirs perturbant la lecture), la lampe Lexilight combine à la fois une lumière pulsée et modulée, permettant d'atténuer l'effet miroir que voit un dyslexique. 

    Ecouter ce qu'en disent des personnes dyslexiques qui l'ont testé : (le lien ci dessous renvoie vers une vidéo Youtube)

    Lexilight: la lampe qui atténue l'effet miroir que perçoivent certaines personnes dyslexiques


    Prudence : vous aurez remarqué, que dans notre texte ci dessus nous avons utilisé le terme d'aide à "certaines" personnes dyslexiques. Qu'en est-il de cette étude réalisée par les deux physiciens Rennais ? Ci dessous, l'un des meilleurs reportages réalisé par "Découverte", l'émission de télévision de vulgarisation scientifique québécoise diffusée sur ICI Radio-Canada Télé. 
    L'hypothèse sur les origines visuelles de la dyslexie est toujours controversée par des spécialistes de la dyslexie, (minute 9.30). Elle demeure vraisemblablement une cause potentielle mais pas systématique ni unique comme le rappelle Mme Vetroff, présidente de l’Association nationale des associations de parents d’enfants dyslexiques (Anapedys) appelant à interpréter ces résultats avec prudence vu que d’autres causes anatomiques ont déjà été citées par le passé, notamment au niveau de l’organisation des neurones.
    (https://www.sante-sur-le-net.com/dyslexie-anatomie-yeux)

    Lexilife envisage d'étoffer son réseau de distribution et de mener des actions auprès de partenaires afin de pouvoir tester la lampe Lexilight en région. 
    https://lexilife.com/

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :