• L’arrêté sur les aménagements du passage du permis de conduire pour les candidats dysphasiques et/ou dyslexiques et/ou dyspraxiques a été publié le 4 août 2014.
    L’association Dyspraxie France Dys (DFD), la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR) et le CEREMH ont débuté un travail autour de la conduite et de la dyspraxie avec notamment la réalisation d’une brochure d’information et de conseils à destination des usagers, et des professionnels de la conduite ou du domaine médico-social.

    Dyspraxie et conduite automobile - PDF - 1.9 Mo

    Aménagement du permis de conduire pour les personnes dyspraxiques

    Aménagement du permis de conduire pour les personnes dyspraxiques

     

    Dans la suite des travaux menés avec l’association Dyspraxie France Dys, la Délégation à la Circulation et à la Sécurité Routières et l’ADAPT Cambrai, le Ceremh recherche une dizaine d’adultes présentant une dyspraxie ou un autre trouble dys, afin de réaliser un bilan de leur mobilité extérieure (conduite automobile, déplacement à pied, en transport en commun, en cyclomoteur ou encore à vélo) dans le cadre d’une expérimentation de type "recherche-action". Les personnes intéressés peuvent prendre contact via l’adresse : contact@ceremh.org.

    Une personne du CEREMH sera présente à une prochaine journée Dys le 15 Novembre 2014 à Lille.
    Source : infos publiées par le CEREMH : Centre de Ressources & d'Innovation Mobilité Handicap

    Aménagement du permis de conduire pour les personnes dyspraxiques


    votre commentaire
  •  L'astrophysicien Stephen Hawking, atteint de la maladie de Charcot, vient de présenter un projet nommé "Connected Wheelchair", auquel il collabore avec la société Intel. Ce fauteuil roulant électrique connecté, facilitera le déplacement des personnes grâce à des outils de géolocalisation (trajets et sites adaptés), tout en permettant une surveillance médicale de l'utilisateur, communiquée en cas d'urgence à son médecin.

    Le texte de la vidéo, prononcé par voix de synthèse, est de Stephen Hawking qui teste lui même actuellement la version bêta de ce proptype : la renommée internationale de Stephen Hawking, associée à celle du fabricant Intel, apporte un sérieux crédit aux espoirs suscités parce communiqué,

    Sur la base d'une information vue sur :
    http://www.01net.com/editorial/626764/l-astrophysicien-stephen-hawking-developpe-avec-intel-un-fauteuil-roulant-connecte/


    votre commentaire
  • A l'occasion du colloque SYSIASS, (Lille le 17 juin 2014), l'Atelier du fauteuil roulant, distributeur de matériels spécialisés et fauteuils roulants sur le secteur de Berck (62), a présenté Vision +, un rétroviseur électronique pour fauteuil roulant électrique.

     “Vision +”, se présente sous la forme d'un un kit à installer sur un fauteuil roulant électrique, permettant à l’utilisateur de voir en temps réel ce qui se passe derrière lui, pour le sécuriser dans ses manoeuvres en marche arrière.
    L’ensemble se compose d’une caméra fixée à l’arrière du fauteuil et d’un écran de petite taille, monté à l’extrémité d’un pantographe, dans le prolongement d’un accoudoir.
    Un simple interrupteur de style bouton poussoir, permet d'activer la caméra.
    Prix : +/- 500 €  (suivant configuration).
    caméra 1 camera-2.PNG
    Caméra fixée sur chassis arrière de FRE Ecran installé dans le prolongement d'un accoudoir


    Infos : www.atelierdufauteuilroulant.fr  03 61 22 83 23 (réalisation possible sur région 59/62 et région parisienne).
    Cette réalisation, n'est pas sans nous rappeler, la caméra de recul pour FRE, primée au concours des Papas Bricoleurs 2013 : cf : vidéo ci dessous. L'Atelier du Fauteuil Roulant, n'est pas au courant, et on ne s'en formalisera pas : le plus important, étant que cette idée, géniale et très utile, puisse être proposée comme aide technique fonctionnelle sur FRE, à l'intention des utilisateurs qui ne bénéficient pas de la compétence d'un bricoleur dans leur entourage, (sans compter sur les précautions et sécurités électriques imposées par cette installation,  nécessitant le maintien de la garantie du fauteuiL).
    Vidéo concours des Papas Bricoleurs, (3ème pris du jury 2013) :




    votre commentaire
  • Le CEREMH a été récompensé par un trophée de la Mobilité par la région Ile de France pour son projet AccesSig mené en partenariat avec la Communauté d’Agglomération de Saint Quentin en Yvelines.

    Le projet AccesSig a débouché sur l'élaboration d'une offre "accessibilité" à destinations des collectivités : le CEREMH propose un accompagnement dans la mise en place d'une réelle gestion de l'accessibilité : diagnostic, mise à jour, planification et priorisation des aménagements, information des usagers.

    L' objectif du CEREMH est de fournir aux collectivités les outils et méthodes d'une gestion en toute autonomie de l'accessibilité du territoire, et assure  également la formation des services techniques à l'utilisation de ces outils.

    Le CEREMH propose de façon plus globale un accompagnement sur la mise en place d'une politique de mobilité adaptée aux besoins des personnes à mobilité réduite (personnes handicapées et âgées).

    Contact : contact@ceremh.org   www.ceremh.org


    votre commentaire
  • Attraction sur le stand de la société Domodep à l'occasion du salon Autonomic, avec la présentation du fauteuil pour jeunes enfants Bugzy. Ressemblant à un gros jouet motorisé, (cf vidéo ci dessous), Bugzy présente toutes les caractéristique d'un vrai fauteuil roulant électrique, équipé d'une assise modulable (1 à 6 ans), d'une électronique P&G, et de l'interface Omni +, permettant un paramétrage personnalisé des options de conduite par joystick, ou contacteurs externes. 

    Bugzy fabriqué par MERU est importé de Grande Bretagne, posséde un marquage CE, mais n'est pas agréé CERAH, et ne figure donc pas à la LPPR. (financement à charge des familles). Dans l'attente d'une documentation complète en français qui sera prochainement éditée par la société Domodep, on peut consulter le descriptif complet en anglais sur ce lien : http://meru.org.uk/assets/The-Bugzi-Guide.pdf 

    20140613 114543 20140613_114533.jpg

     

    Rappel : 

    La conférence de clôture du projet SYSIASS, fauteuil roulant électrique intelligent doté d’un module permettant le guidage autonome du fauteuil afin d'améliorer la mobilité des patients, (ISEN, Université Catholique de Lille, Université du Kent, et Université d'Essex), aura lieu à Lille, le mardi 17 juin 2014, en salle Aula Maxima de l'Université Catholique de Lille.
    http://www.sysiass.eu

    Programme de la journée : lien

    Les fauteuils pour très jeunes enfants, font cruellement défaut sur le marché français.
    (Base fauteuils de la Fondation de Garches, rubrique enfants : lien)
    Ce sujet sera abordé par C-RNT, qui participe à cette conférence, et présentera (entre autre) la vidéo Baby Motor Chair : 

     


    votre commentaire
  • "Inventée par SoftWheel, une société israelienne, cette roue  dépourvue de rayon est équipée de trois cylindres de compression à l’image d’une suspension automobile. Lorsqu’elle rencontre un obstacle, les cylindres entrent en action et se compressent pour amortir l’impact. L’utilisateur ne ressent donc jamais la secousse : toutes les vibrations restent dans les roues."

    Source, plus d'infos et autre vidéo : Faire Face (APF)


    votre commentaire
  • "Pourquoi et comment les technologies d'assistance peuvent améliorer  le quotidien des personnes en situation de handicap"

    La conférence de clôture du projet SYSIASS, fauteuil roulant électrique intelligent doté d’un module permettant le guidage autonome du fauteuil afin d'améliorer la mobilité des patients, (ISEN, Université Catholique de Lille, Université du Kent, et Université d'Essex), aura lieu à Lille, le mardi 17 juin 2014, en salle Aula Maxima de l'Université Catholique de Lille.
    http://www.sysiass.eu

    Programme de la journée : lien


    votre commentaire
  • Ce jeudi 20 mars se déroule à l'école Polytech de Lille, la journée d'étude : le corps augmenté : les nouvelles technologies au service du handicap, où nous intervenons.

    Dans le courant de la matinée, Mme Kokozy, responsable du département signaux et système de l'école d'ingénieurs Isen de Lille, exposera le projet SYSIASS fauteuil intelligent. Ce projet vous est présenté dans la vidéo ci dessous, réalisée en novembre 2013 dans un établissement de la région, en présence de la presse.

    Infos : www.sysiass.eu


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique