• Prédiction lexicale

    Intégration et évaluation d'un moteur de prédiction lexicale dans un clavier virtuel d'aide à la saisie de texte pour personnes présentant un handicap moteur

    Communiqué de Samuel Poupin, ergothérapeute à la PFNT de l'Hôpital R. Poincaré de Garches :
    "Nous avons réalisé une étude clinique concernant l'utilisation d'un clavier dynamique et d'un logiciel de prédiction de mots auprès d'une dizaine de personnes en situation de handicap. Les résultats de cette étude préliminaire nous indiquent que la préconisation de ces logiciels doit être réalisée avec prudence. Des études plus approfondies sont en train d’être menées au sein de notre service dans le cadre d’une thèse d’un ergothérapeute."

    cvk.jpg

    Résumé de l'étude :
    Les technologies de l'information jouent un rôle important dans les vies sociales et professionnelles des individus. Les dispositifs de saisie de texte pour les personnes en situation de handicap engendrent souvent une lenteur dans la vitesse d’écriture. L’objectif de cette étude était d'évaluer l'effet d'un clavier dynamique et d'un système de prédiction de mots sur la vitesse de saisie de texte chez personnes présentant une tétraplégie fonctionnelle. 10 personnes en situation de handicap ont utilisé au domicile quatre modes différents du clavier virtuel (Standard, Standard+Mot, Dynamique et de Dynamique + Mot), durant un mois, avant de choisir un mode préférentiel et de continuer à l’utiliser durant un mois supplémentaire.
    Les résultats ont montré que l'effet de la prédiction de mot sur la vitesse de saisie de texte a été très variable selon les sujets. Seule la personne ayant un accès à l’outil informatique en défilement a bénéficié d’une amélioration de la vitesse de saisie de texte.
    Cette étude soulève beaucoup de questions concernant la conception ergonomique des claviers virtuels notamment l’indication des claviers dynamiques, le nombre de mots et la position des listes de mots dans les prédictions. Le CVK est toujours en cours de développement et les futures études viseront à aborder ces questions en intégrant un plus grand nombre de personnes en situation de handicap moteur.

    Mots-Clés : Tétraplégie fonctionnelle, Aides Techniques Nouvelles Technologies, Prédiction de mots, Clavier Virtuel, Clavier dynamique
    Cette étude a été publiée dans "Recherche en ergothérapie : pour une dynamique des pratiques"
    Editions Solal : 40 € (396 pages, nov 2011) Sommaire

    Recherche en ergothérapie : <br> pour une dynamique des pratiques

    Source : POUPLIN S., ROBERTSON J., ANTOINE J.Y., BLANCHET A., KAHLOUN J.L., VOLLE P., BOUTEILLE J., BENSMAIL B., Intégration et évaluation d’un moteur de prédiction lexicale dans un clavier virtuel d’aide à la saisie de texte pour les personnes présentant un handicap moteur, in Recherche en ergothérapie : pour une dynamiques des pratiques, TROUVE E. et Al., Collection Actualités en ergothérapie, Solal, Marseille, novembre 2011, 299-312, 396 p.

     

    Extrait des conclusions (avec l'aimable autorisation de l'auteur) :
    Les résultats de cette étude préliminaire suggèrent que le clavier dynamique et l'utilisation de la prédiction de mot n'ont pas amélioré la vitesse de saisie de texte des personnes ayant une tétraplégie fonctionnelle et utilisant un dispositif de pointage pour accéder à l’outil informatique. En revanche, une amélioration de la vitesse de saisie de texte a été constatée pour la personne utilisant un accès par défilement à l’outil informatique. Cette étude souligne l'importance d'examiner de tels systèmes d’un point de vue ergonomique afin de s’assurer que le produit correspond aux besoins des futurs utilisateurs. Cette étude soulève beaucoup de questions telles que la conception ergonomique appropriée d'un clavier dynamique ou le nombre et la position de la liste de prédiction de mots, par exemple. Les futures études viseront à aborder ces questions en intégrant un plus grand nombre de personnes en situation de handicap moteur et utilisant l’outil informatique en défilement.
    Cela pose beaucoup de questions concernant nos préconisations.

    1)       que cela ne fonctionne pas tout le temps contrairement à ce qu’on pourrait penser.
    2)       Qu’il faut donc tester
    3)       Que balancer un logiciel de prédiction avec les réglages par défaut et sans prendre le temps de le paramétrer n’est pas très pertinent
    4)       Que malheureusement nous n’avons pas les réglages optimums de défini donc pour l’instant il faut procéder par essais et erreurs.
    5)       Qu’un clavier dynamique augmente la charge cognitive et donc pour ceux qui ont un accès rapide par pointage, l’augmentation de la vitesse de saisie de texte n’est pas si évidente.

    RNT remercie les ergothérapeutes de la PFNT, Hôpital R. Poincaré de Garches, pour ce très intéressant communiqué en rapport avec nos thèmatiques.


  • Commentaires

    3
    elisa negre
    Vendredi 8 Août 2014 à 09:46

    Merci à la PFNT de publier ça.

    Ca permet de clarifier des idées reçues... l

    Les personnes qui ont un accès direct avec souris, doivent ajouter à la tache d'écriture une tache de lecture qui non seulement est chronophage, mais distractive. Ces 2 taches n'ont rien à voir.

    Les personnes avec contacteur, sont obligées , elles, de lire lécran (sauf quand elles vont à toute allure, on en connait) et pendant ce temps d'observation de l'écran pour leur saisie , elles bénéficient avec succèse la plupart du temps de cetet prédiction, qui reste mathématiquement, quand elle est bonne, un système rentable. Mais toutes les prédictions ne sont pas bonnes. En plus, il serait bon de penser, à un certain stade , à "bloquer" la prédiction pour qu'elle arrete de s'enrichir, parce que plus elle s'enrichit, moins les listes sont stables, donc moins on peut automatiser les geste.

    Les témoignages confirment en plus que la prédiction en communication alternative est encore moins utilisable qu'en écriture simple, car en plus des deux taches sus citées, il faut rajouter celle dans laquelle on est : la communication avec l'autre (attention à l'autre, interaction...)

    Donc attention aux prédictions, effectivement..

    Elisabeth

    2
    Dimanche 26 Août 2012 à 13:08

    Blog(fermaton.over-blog.com),No.19. - THÉORÈME de L'AVENIR. - Prédiction du futur.

    1
    Lundi 30 Janvier 2012 à 21:35

    Cette étude doit être très intéressante à consulter, merci aux auteurs.

    Il devrait être très intéressant également de refaire la même étude en utilisant une émulation souris au joystick du FRE, à partir d'une électronique de fauteuil le permettant. Les résultats seraient peut être surprenants : dans un système de pointage, le patient tourne la tête ; dans une émulation souris au joystick du fauteuil, le patient garde la tête plus droite et peut la remettre droite même lorsque le pointeur est sur le côté, son champ visuel est peut être plus axé sur la prédiction.

    encore merci aux auteurs et au blog RNT, bonne soirée, Christine Blart, ergo Calvé Berck

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :